Histoire

Gone's 

[signifie jeune homme en parlé lyonnais]

Des objets avec une histoire, élégants, singuliers, colorés, des objets au design épuré d’influence scandinave mais tellement frenchy par leur technicité, une conception éco-responsable, des matériaux naturels, du made in France, et c’est déjà pas mal.

Nos valeurs

Notre collection est avant tout un condensé de notre style et de nos valeurs :

Un design « franco-scandinave », aussi technique qu’épuré, à l’image de la lampe Fève, notre best-seller. Une ligne éditoriale logique compte tenu de la formation en France et en Finlande de Marian.

Le made in France, sans excès de nationalisme, juste une évidence « géographique » : nous sommes français, alors fabriquons près de chez nous et non à 8461.52 km d’ici, d’autant que notre savoir-faire est une réalité !

L’environnement : dans le choix des matériaux, de nos partenaires, des techniques de fabrication, nous prenons soin de notre planète !

Restons fun ! Pourquoi le design devrait être snob et réservé à l’élite ?

Considérez ces valeurs comme un engagement de notre part que nous tenterons de vous prouver au quotidien (ou presque) à travers notre blog, les réseaux sociaux, bref une totale transparence !

Nous

Gone's créateurs frères Dumontet

Hadrien, le grand frère (à droite) et Marian, le petit frère (à gauche)

Gone’s est avant tout une histoire de frères. Deux gones de Lyon, qui début 2013 décident de s’installer sous le soleil de Marseille pour créer leur propre collection d’objets. Après plus d’un an de travail acharné, de recherche de partenaires aussi motivés qu’eux, de haut, de bas, de nuits blanches,… les dessins de Marian (le designer du duo) prennent forme. En juillet 2016, Gone's déménage et s'installe dans le 7ème arrondissement de Lyon, sa ville natale.



Designer formé à Lyon, St Etienne, Strasbourg pour finir à Helsinki en Finlande dans le studio du célèbre designer finlandais Ilkka Suppanen. Il gagne divers concours en France et ailleurs, et attire l’attention, notamment de son grand frère qui se dit qu’on peut peut-être en faire quelque chose.

Marian

Pas vraiment artiste mais amateur de design, et après des études longues (ingénieur puis école de commerce à HEC) et un début de carrière prometteur de cadre, il plaque tout (sauf sa femme) pour son frère et Gone’s.

Hadrien


Accept

Site use cookies